Bonjour dans cet article, je vous vous donner quelques clés pour comprendre les rythmes de la musique carnatique (musique savante de l’inde du sud).

La notion du rythme est intiment lié à mon instrument de percussion le mridangam.

Ce n’est pas par pur hasard qu’on lui donne le surnom « The King of the percussion » !😍

Le mridangam est présent sur toutes les scènes traditionnelles de la musique carnatique (danse ,chant…) et il est le socle rythmique pour la musique carnatique.

J’ai appris le konnakol , le langage rythmique universel issu du mridangam, dès l’âge de 9 ans avec mon premier guru mon père dans l’Orne en Normandie 😄 .

Je vais vous partager ce que j’ai appris pour vous aider à mieux comprendre les rythmes carnatiques.

Les différentes notions rythmiques

Le rythme en musique carnatique repose sur

  • Le cycle rythmique : Talam

Ce cycle est régit par plusieurs variables:

  • La mesure ou le temps: ATCHARAM
  • La subdivision de la mesure ou temps : MATHIRAI ou MATHIRA 
  • La variation de la subdivision : GATHI ou NADAI/NADA
  • Le cycle rythmique: TALAM/TALA
  • La vitesse du cycle rythmique
  • Pause : Karvai 
  • Les différentes variétés de syllabes et structures rythmiques utilisés par le mridangam appelées CHOLLUKATTU

Dans les chollukattu ils en existent des spécifiques utilisés dans toutes  les disciplines de la musique carnatique (la musique de l’inde du sud)

  • PURATAL : les syllabes rapides utilisées pour les percussions
  • JATHI: Différents variétés de syllables utilisées dans la musique, la danse et percussion
  • Korvai: Structure spécifique , formé de Solukattu , Jathi et/ou Karvai(pauses)
  • Kuraippu: Structure appelé réduction rythmique

TALAM

 

Le  cycle rythmique que je vous présente est Adi Talam , c’est par celui que j’ai commencé et continue de pratiquer tous le temps. 😃

ADI TALAM

Adi talam se décompose en  8 ATCHARAM

A / B  C

4 + 2+ 2

A: 4 ATCHARAM                   B: 2 ATCHARAM        C: 2 ATCHARAM

A : On bat avec la paume de sa main le 1er temps et on

compte à partir du petit doigt jusqu’à la suivante pour arriver ainsi au majeur. Sa durée est de quatre ATCHARAM.

B : on tape la 5 ème mesure avec la paume de sa main et on la retourne

pour le 6 ème temps  (2 ATCHARAM).

C : on tape la 7 ème mesure avec la paume de sa main et on la retourne

pour le 8 ème temps, (2 ATCHARAM).

 

Commençons les Chollukattu

1 Syllabe: Ta /Di/Dom/Nam

2 Syllabes: Taka ou Kite

3 Syllabe: Takite

4 Syllabes: Takadimi ou Takajenu

5 Syllabes: Taka takite

6 Syllabes: Takadimika ou Takite takite

7 Syllabes: Takadimi takite

8 Syllabes: Takadimi takadina

9 Syllabes: Takadimi takatakite

10 Syllabes: Takite dom taka takite

Voici une liste basique de Chollukattu , par exemple vous voulez jouer un mot de quatre syllabes. Vous pouvez jouer un takadimi une fois et changer avec takajenu.

Voici un exemple audio avec takadimi seul et takadimi takajenu

 

PURATAL

Ceux sont les syllabes rapides utilisées par les percussions et la danse.

Voici quelques exemples de cholukattu rapides

4 Syllabes

Ki te ta ke

Ta ri ki te

6 Syllabes

Tarikitetake

Kitekitetake

8 Syllabes

Takatikutarikite

Takatarikitetake

Exemple

Di,,,Tam,,,kitetake takatikutarikite

Tala,ngu kitetake  takatikutarikite

On peut combiner tous ces syllabes pour créer d’autres mots et enrichir votre dialogue musical ou percussif.

JATHI

Kanda : 5 mathirai

Ta di gi na dom

1  1   1   1    1

Tisra : 6 mathirai

Ta di , gi na dom

1    2    1   1    1

Misra : 7 mathirai

Ta, di, gi na dom

2   2    1   1    1

Chadhusra : 8 mathirai

Ta di, gi, na, dom,

1   2   2    2     2

Sankeernam : 9 mathirai

Ta , di , gi , na , dom

2    2     2     2      1    = 9

Ce ne sont que quelques exemples, ils  existent des variations de ces jathi 😃 pour élargir votre discours .

Korvai

Définition:

Il s’agit d’une structure rythmique

  • formé de Chollukattu
  • séparé en 2 parties
  • utilise des Jathi
  • où il peut y avoir la présence ou non de pause (*karvai)

Pour mieux comprendre voici un exemple de korvai

NB: Karvai (pause) ne pas confondre avec Korvai 😄

ta dom kite dom takite dom

ta di, gi na dom, ta di, gi na dom, ta di, gi na dom

Un exemple de korvai 

 

 

Tous ces variétés de structures  m’ont permis de développer mon langage rythmique et de libérer ma créativité pourquoi pas vous aussi!

Cliquez sur l’image